Publié dans Mes lectures, Thriller, Thriller

Un autre jour – Valentin Musso

Valentin Musso – Editions du Seuil – 2019

Mon ressenti : 9,5/10

Quatrième de couverture

Adam Chapman, architecte de 41 ans, a tout pour être heureux. Il vit depuis huit ans un amour sans nuages avec sa femme Claire. Mais, un matin, un coup de téléphone vient lui annoncer l’inimaginable. Alors qu’elle passait le week-end dans la maison de campagne de ses parents, Claire a été assassinée en lisière d’un bois. En quelques secondes, l’existence d’Adam vole en éclats. Mais ce qui pourrait être une fin n’est qu’un début. Car Adam n’a aucune conscience de la véritable tragédie qui a commencé à se jouer. Dès le lendemain de la mort de Claire, il va découvrir qu’il existe pire que de perdre ce que l’on a de plus cher au monde : le perdre une seconde fois…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier l’équipe Babelio et les Editions du Seuil pour ce service presse.


Quand Babelio m’a proposé de lire ce livre à l’occasion de sa masse critique, je n’ai pas pu refuser, moi qui adore cet auteur. Et je peux vous dire que je ne suis pas déçue! Car pour le coup, je n’ai qu’un seul mot pour définir ce roman : folie.

Adam Chapman vit le pire moment de sa vie. Sa femme, Claire, est retrouvée assassinée dans la propriété de ses parents. Vous allez me dire, pour le moment rien d’exceptionnel. Oui mais voilà, le lendemain, Adam revit exactement la même journée mais cette fois-ci, il réussit à la sauver. Rêve ou réalité? Surtout qu’à la fin de cette première journée, il est persuadé d’avoir mis fin à ses jours…
Alors, plusieurs questions se posent. Quelle journée s’est réellement déroulée? Adam a-t-il mis fin à ses jours ou pas?

Pendant la lecture, on s’y perd. Une fois on est persuadé que la première journée est la bonne mais qu’il n’a pas mis fin à ses jours et à un autre moment, on est persuadé du contraire. Il faut vraiment attendre les dernières pages pour voir la réalité se mettre en place. Tordu? Oh que oui! Et que j’ai aimé ça! Quand j’ai reposé le livre, je me suis demandée comment l’auteur a pu avoir cette idée… Du grand génie littéraire.

Je n’en dirai pas plus de peur de spoiler car chaque page révèle des indices, tout ce que je peux vous dire c’est : lisez-le car si vous aimez les thrillers, vous n’allez pas être déçu. Vous ne pourrez pas poser ce livre avant de connaître la réalité.

Ce livre sort aujourd’hui en librairie.

L’auteur

Né en 1977, Valentin Musso est agrégé de lettres. Il est l’auteur de sept romans, traduits dans plusieurs langues, dont Sans faille (Seuil, 2014), Une vraie famille, (Seuil, 2015), La Femme à droite sur la photo (Seuil, 2017) et Dernier été pour Lisa (Seuil, 2018).

Publicités
Publié dans Mes lectures, Thriller

Les Mânes de l’ombre – Katell Curcio

Katell Curcio – Librinova – 2019

Mon ressenti : 8/10

Quatrième de couverture

À la villa Montmorency, quartier chic du 16ième, un homme est retrouvé pendu dans sa propriété. Meurtre ou suicide ? Chez lui, un manuscrit a disparu. Marc Sevin, flic au 36, s’intéresse à la victime. Cette personnalité aux multiples facettes le trouble et l’interroge. Qui était réellement Jean Dumon ? Que cachait-il ? Des révélations déroutantes, des secrets bien gardés vont plonger l’enquêteur au coeur d’une affaire bien plus sombre qu’il n’y paraît. Le manuscrit est-il la clé d’une effroyable machination ?

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier Katell Curcio pour ce service presse.


Je me suis retrouvée dans le quartier le plus chic et le plus sécurisé de France, à Paris. Les plus grosses fortunes de France vivent dans cet endroit. Et parmi eux, Jean, un chirurgien. Celui-ci est retrouvé pendu dans son bureau. Suicide ou meurtre ? La vie de la victime est bien mystérieuse… et je peux vous dire que je me suis attendue à tout sauf à ça ! J’étais loin de m’imaginer la suite des évènements.

Ce livre est tout simplement terrifiant ! Pas dans le sens que vous pensez, mais la manière dont l’auteure a construit la psychologie de certains protagonistes est bien terrifiante.

Je ne peux pas trop vous en dire sur le livre de peur de spoiler, car l’intrigue commence dès les premières pages et ne s’arrête plus avant la dernière. C’est un véritable page-turner. Il m’était presque impossible d’arrêter ma lecture tant je voulais connaître la vérité.

L’auteure a une plume magnifique, fluide, addictive. Elle nous fait voyager de Paris à Rion-des-Landes (dans le sud-ouest), en passant pas le Costa Rica. Il y a aussi des flash-backs du passé pour aider à la compréhension du présent.

Ce livre sort en librairie lundi : si vous aimez les thrillers, foncez acheter ce petit bijou. Mais attention, préparez-vous a rester dans votre coin lecture pendant quelques petites heures car vous ne pourrez pas refermer ce livre…

L’auteure

Passionnée par les livres, Katell Curcio a décidé de se lancer dans l’écriture. Naviguer seule dans son imaginaire lui procure de l’allégresse. Créer des personnages, les faire évoluer dans un univers, exprimer les pensées et les sentiments qui les habitent. Quoi de plus agréable comme sensation. Katell a toujours inventé des histoires. Alors, écrire est devenu une évidence…

Publié dans Mes lectures, Thriller

Petite sœur – Patricia MacDonald

Patricia MacDonald – Editions Albin Michel – 1987
Lu sous les Editions France Loisirs

Mon ressenti : 8/10

Quatrième de couverture

Après l’accident, Beth s’était échappée, mais à présent il lui faut revenir. Retrouver la campagne déserte du Maine, des souvenirs terrifiants et des vérités cachées, sa maison qui n’avait jamais été un foyer. Et retrouver sa sœur.
Beth ne connaît personne à Oldham. Seulement Francie, sa petite sœur. Francie a un petit ami qui partage ses secrets… mais ne veut pas la partager, elle. Et qui cache déjà un lourd passé. Un passé… meurtrier.
Beth et Francie vont se retrouver seules, face à des secrets qui tuent.

Mon avis

Quand la folie mène au meurtre

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé la plume de Patricia MacDonald. Je ne suis jamais déçue avec ses romans et encore une fois, ce fut une très belle lecture.

Nous retrouvons Beth, qui retourne dans son village natal pour l’enterrement de son père. Elle n’était plus retournée là-bas depuis des années, ayant fuit sa vie d’adolescente et son père qu’elle n’a jamais réussit à comprendre. Elle y retrouve ses souvenirs ainsi que sa petite sœur, qui a aujourd’hui 14 ans. Celle-ci est amoureuse d’Andrew, un jeune homme perdu et pervers narcissique. Il ne va pas accepter le retour de Beth dans la vie de sa petite amie et fera d’elle sa cible principale. S’ensuivra toute une série de mésaventures plus ou moins dangereuses. Beth et Francie arriveront-elles à échapper aux griffes d’Andrew?

Entre meurtres, fuites et désillusions, l’auteur nous plonge dans un thriller exaltant. Difficile de poser le livre avant de connaître la fin.


Le thème principal de ce livre est à mes yeux le cas de perversion narcissique. Quand on rencontre un pervers narcissique, il est très difficile de rompre les liens. Ceux-ci ont tendance à faire croire que leurs mauvaises actions sont de notre faute, et non de la leur. Ils jouent les victimes alors qu’en réalité, c’est eux les bourreaux.
C’est ce qui se passe entre Andrew et Francie.

Un des thèmes abordés est les liens familiaux. Beth revoit sa sœur qu’elle n’avait plus vue depuis des années. Orphelines toutes les deux, c’est Beth qui va devoir prendre soin de Francie. Mais comment nouer des liens avec une adolescente que l’on connaît à peine? Ce n’est pas évident de se faire respecter en tant que grande sœur quand on ne se connait pas.
Francie va avoir beaucoup de mal avec le retour de Beth. Mais malgré les difficultés, on ressent qu’au fond, l’amour fraternel est bien là.
Et si les épreuves aidaient ces deux sœurs à renouer des liens?

J’ai beaucoup aimé cette lecture. Si vous avez envie de lire un thriller très prenant, je vous le conseille vivement.

L’auteure

Patricia MacDonald est née le 1er août 1949 à Greenwich, là où elle a grandi dans le Connecticut. Elle a suivi des études de journalisme et a obtenu son doctorat à Boston. Après cela, elle a collaboré à la rédaction de nombreux magazines, allant des journaux médicaux aux magazines féminins. Puis, irrésistiblement attirée par la littérature, elle décide de se lancer dans l’écriture. En 1981, elle publie Expiation, puis en 1985, Un étranger dans la maison. Depuis cette année-là, Patrick a MacDonald a vendu en France plus de 1 800 000 exemplaires de ses livres. Suivront Petite sœur, Sans retour, Une femme sous surveillance, Un coupable trop parfait, Origine suspecte, La Fille sans visage, J’ai épousé un inconnu, Une mère sous influence, Le Poids des mensonges et La Sœur de l’ombre en 2013. Nombre de ses polars ont été adaptés pour la télévision.

Patricia MacDonald s’est imposée comme une des reines du roman policier, maîtresse du suspense familial et psychologique. Ses romans sont traduits dans plusieurs langues dont le japonais, le suédois et le français.

Elle vit à Cape May près de Philadelphie, où son mari, Art Bourgeau, tenait l’une des meilleures librairies des États-Unis, spécialisées en polars.

Publié dans Mes lectures, Thriller, Thriller

Le saut de l’ange de Lisa Gardner

Lisa GardnerEditions Albin Michel – 2017
Lu sous les Editions Le Livre de Poche

Mon ressenti : 8/10

Quatrième de couverture

Nuit noire et pluvieuse dans le New Hampshire. Au détour d’une route, une voiture fait une violente embardée. Nicole, qui conduisait, ne se souvient de rien, sauf d’une chose : sa fille, qui était avec elle, a disparu. Si les recherches de police confirment la présence d’une autre personne lors de l’accident, le mari de Nicole prétend que l’enfant n’a jamais existé… Qui croire? Que s’est-il passé cette nuit-là?

Mon avis

Un thriller époustouflant! Tout commence par un accident de voiture. Nicole, la victime, est un personnage assez bizarre. Elle ne se souvient de rien, sauf qu’elle a perdu Véro… La police se met tout de suite à sa recherche pensant que c’est la fille de Nicole, mais le mari de Nicole est formel, Véro n’existe pas! Qui croire?

Nicole a subi au cours de ces 6 derniers mois trois traumatismes crâniens. De là découlent des séquelles : migraines, nausées, perte de la notion du temps, sensibilité à la lumière, alcoolisme et certainement l’apparition de Véro… Mais Nicole crie haut et fort que Véro existe.

La police suspecte Thomas, son mari. Trois accidents en l’espace de 6 mois, c’est louche. Mais comment faire pour trouver une preuve contre lui? Surtout que Nicole le défend…

L’enquête ne s’avère pas facile entre un couple bizarre qui déménage tous les deux ans et les séquelles de Véro. Les inspecteurs Wyatt et Kévin ont du pain sur la planche et partent de nulle part…

Ce thriller psychologique est vraiment très bien écrit. J’ai eu du mal à poser mon livre tellement il est haletant. Tout le long de la lecture, je voulais savoir qui est Véro? Est-ce qu’elle existe vraiment? Je me demandais aussi ce que le couple Nicole et Thomas pouvaient bien cacher.

La fin m’a laissé scotchée! Jamais je n’aurais cru ça… L’auteur à l’art de faire tomber les dernières cartes à la toute fin.

Bizarrement je n’ai pas réussis à m’attacher au personnage de Nicole. Par moment j’avais de la peine pour elle et quelques pages plus loin, elle m’énervait. C’est un personnage tellement complexe que je n’ai jamais su cerner sa personnalité. Ni celle de son mari d’ailleurs. Mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier l’histoire de ce thriller.

Si vous aimez les thrillers, je vous le conseille, vous ne serez pas déçu.

L’auteure

Ecrivaine américaine, Lisa Gardner a grandi à Hillsboro, dans l’Oregon. Auteure de plusieurs thrillers, elle est considérée comme l’une des plus grandes dames du roman policier féminin. Elle a reçu le Grand Prix des lectrices de Elle en 2011 dans la catégorie Policier pour La Maison d’à côté.

Publié dans Mes lectures, Thriller

La vie secrète des écrivains – Guillaume Musso

Guillaume Musso – Editions Calmann-Lévy – 2019

Note : 9/10

Quatrième de couverture

En 1999, après avoir publié trois romans devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan Fawles annonce qu’il arrête d’écrire et se retire à Beaumont, une île sauvage et sublime au large des côtes de la Méditerranée.

Automne 2018. Fawles n’a plus donné une seule interview depuis vingt ans. Alors que ses romans continuent de captiver les lecteurs, Mathilde Monney, une jeune journaliste suisse, débarque sur l’île, bien décidée à percer son secret.

Le même jour, un corps de femme est découvert sur une plage et l’île est bouclée par les autorités. Commence alors entre Mathilde et Nathan un dangereux face à face, où se heurtent vérités occultées et mensonges assumés, où se frôlent l’amour et la peur…

Mon avis

Quel plaisir de retrouver la plume de Guillaume Musso! Ce livre est un véritable page-turner.

Raphaël, jeune homme de 24 ans, débarque sur l’île Beaumont avec l’espoir de rencontrer son idole, Nathan Fawles. Raphaël aimerait devenir écrivain et obtenir quelques conseils de Nathan, ancien écrivain à succès qui s’est retiré du monde littéraire depuis 20 ans. Pourquoi? Qu’est-ce qui pousse un écrivain à se retirer en plein succès? Raphaël veut savoir!

Il y a aussi Mathilde, jeune journaliste suisse. Elle enquête sur Nathan Fawles. Mais pourquoi? Que cherche-t-elle?

Entre meurtres et révélations, le suspens est à son comble.

J’ai aimé retrouver l’univers de Musso. Ces intrigues sont toujours ficelées d’un main de maître et celle-ci ne déroge pas à la règle.

Et quel bonheur de voyager dans cette île méditerranéenne. Un avant goût de vacances (bon, sans les meurtres on est d’accord).

Je n’ai qu’une chose à dire : vivement l’année prochaine pour son nouveau roman

L’auteur

De roman en roman, Guillaume Musso a noué un lien unique avec les lecteurs. Né en 1974 à Antibes, il a commencé à écrire pendant ses études et n’a plus jamais cessé. En 2004, la parution de Et après… consacre sa rencontre avec le public. Suivront notamment La Fille de papier, Central Park, Un appartement à Paris, La Jeune Fille et la Nuit … Traduits en quarante et une langues, plusieurs fois adaptés au cinéma, tous ses livres ont connu un immense succès en France et dans le monde.

Publié dans Mes lectures, Thriller

La Fille du train – Paula Hawkins

Paula Hawkins – Editions Sonatine – 2015

Note : 8/10

Quatrième de couverture

Entre la banlieue et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : le 8h04 le matin, le 17h56 le soir. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants, qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il la trompe, avant qu’il la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. Que se passe-t-il? Jess tromperait-elle son mari? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Mon avis

Trois personnages, trois femmes.

Il y a Rachel, jeune femmes de 34 ans, alcoolique depuis qu’elle sait qu’elle ne peut pas avoir d’enfant.
Il y Megan, jeune femme qui habite dans l’ancienne rue de Rachel avec son mari Scott.
Et il y a Anna, jeune femme qui habite dans l’ancienne maison de Rachel avec son mari, Tom.

Mais quel est le lien entre ces 3 femmes?

L’auteure nous embarque dans un thriller palpitant qui nous tient en haleine jusqu’à la fin.

J’avoue avoir eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Je trouve la description psychologique des personnages principaux beaucoup trop longue. Quelques pages en moins n’auraient pas fait de tord. Même si par la suite, il faut avouer que ça nous aide bien à comprendre les subtilités de certains actes.

Le personnage de Rachel aussi m’a exaspéré. Le fait qu’elle soit alcoolique doit y être pour beaucoup mais pas seulement. C’est une femme brisée par son divorce et qui détruit sa vie au lieu de se reprendre en main. J’avoue avoir beaucoup de mal avec ce genre de personne… Mais ne vous inquiétez pas, elle m’est devenue sympathique au fur et à mesure de la lecture.

Ce livre traite de différents sujets dont l’alcoolisme, l’infidélité et le mensonge.

Où l’alcoolisme peut mener? Comment l’alcool peut détruire une vie, tant privée que professionnelle?

Pourquoi être infidèle? Quelle conséquence cela peut avoir sur un couple? Oser dire la vérité? Rester dans le mensonge?

Et justement, le mensonge, comment vivre avec sans culpabiliser? Comment vivre avec ce poids sur la conscience?

L’alcoolisme, le mensonge et l’infidélité : un cocktail explosif qui mène à une histoire passionnante, ou les drames et les rebondissements ne cesse de croître. Un vrai page-turner une fois l’histoire mise en place.

L’auteure

Paula Hawkins a vécu en France, en Belgique et au Zimbabwe. Elle est journaliste à Londres. La Fille du train est son premier roman.

Publié dans Mes lectures, Thriller

Lune pourpre de James Patterson et Marshall Karp

James Patterson et Marshall Karp – Editions l’Archipel – 2015

Note : 10/10

Quatrième de couverture

Enlèvements, tortures, meurtres…

A Central Park, le cadavre d’une femme riche et célèbre présentant d’étranges mutilations est retrouvé sur un manège de chevaux de bois. Tout laisse à penser qu’elle est la quatrième victime d’un tueur qui ne s’en prend qu’aux beautiful people dont les crimes et turpitudes sont restés impunis.

Tremblez, riches New-Yorkais…

Zach Jordan et sa partenaire Kylie MacDonald, du NYPD Red, l’unité d’élite chargée de protéger les intérêts des citoyens les plus fortunés de Manhattan, en ont la confirmation quelques heures plus tard quand une vidéo fait le buzz sur le Net.

Un criminel a décidé de rendre la justice… à sa manière!

Zach et Kylie sont sous pression. La municipalité veut un résultat rapide. D’autant que de plus en plus de New-Yorkais approuvent secrètement l’idée d’une justice expéditive…

Mon avis

Alors là, je peux vous dire que je tiens mon premier coup de cœur du mois de mars! Quelle enquête!
Ce livre est un véritable page-turner. Impossible de le lâcher.
L’intrigue est menée de main de maître.
J’ai eu un peu peur quand j’ai vu que ce livre été écrit par deux auteurs mais cela ne se ressent pas du tout.

Me voilà embarquée avec le NYPD Red (l’élite de la police New-Yorkaise) dans une enquête aux rebondissements multiples dû à la petitesse des chapitres. Il faut absolument retrouver le « Tyvek Killer » avant qu’ils ne tue sa cinquième victime. Ce tueur se prend pour le nouveau justicier de New-York. Ses victimes sont des personnes qui ont des crimes à leur actif et qui sont passées entre les mailles de la justice. Il leur fait avouer leur crime devant caméra, puis les torture et les tue. Une fois leur corps découvert, il diffuse la vidéo.

Zach et Kylie vont le traquer sans relâche pendant des jours. Une enquête qui n’est pas facile. D’une part les témoins ne veulent pas trop parler car ils considèrent « Tyvek Killer » comme un héros, et d’autre part ils reçoivent une pression énorme de la part du Maire de New-York.

On connait très vite le meurtrier mais ce n’est pas dérangeant car l’attrait du livre est l’enquête et surtout la manière dont ils vont savoir l’attraper. S’ils l’attrapent…

Si vous aimez les thrillers aux multiples rebondissements, je vous conseille fortement ce livre.

Les auteurs

James Patterson

Avec quelques 350 millions de livres vendus, James Patterson est l’auteur de thrillers le plus lu au monde. En 2014, toutes ses nouveautés ont figurés aux premières places des listes de best-sellers du New-York Times. Parmi ses romans publiés à l’Archipel : Zoo (2013) dont les droits ont été achetés par la chaîne CBS et Tapis rouge (2014), premier volet des enquêtes du NYPD Red.

Marshall Karp

Publicitaire renommé, scénariste pour la télévision et le cinéma, Marshall Karp connaît parfaitement les méandres de la société hollywoodienne. C’est d’ailleurs cet univers qui l’inspire pour ses romans policiers parmi lesquels Cartoon, paru en France en 2009, ou Flipping Out. Auteur d’une pièce de théâtre intitulée Squabbles, Marshall Karp se distingue également avec le scénario du film Just Looking, sorti en 1999, inspiré de son enfance new-yorkaise.