Publié dans Mes lectures, Roman

Le mystère Henri Pick – David Foenkinos

David Foenkinos – Editions Gallimard – 2018
Lu sous les Editions Folio

Mon ressenti : 9/10

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination?

Mon avis

Un jour, un libraire décide d’ouvrir une nouvelle section à sa bibliothèque : la section des « livres refusés ». Les auteurs peuvent venir déposer leur livre, leur travail qui a été refusé tant de fois par les maisons d’éditions. Mais ce que ce libraire ne savait pas, c’est que sa librairie allait un jour être dans toutes les bouches du monde de l’édition, mais il ne sera plus là pour voir ça…

Delphine est une jeune éditrice très talentueuse. Elle est en couple avec Frédéric, un des auteurs de sa maison d’éditions. Ils décident de passer leurs vacances en Bretagne. Leur promenade les amènent dans une bibliothèque un peu particulière, car elle possède une section dédiée aux livres refusés. Delphine et Frédéric font une belle découverte, un roman qui, Delphine le sait, pourrait devenir un grand chef-d’œuvre. Ce roman est signé « Henri Pick ». Qui est-il? Après quelques recherches, ils apprennent que Monsieur Pick est mort il y a deux ans. Sa veuve, elle, ne se doutait pas que son mari puisse avoir écrit un roman. Et pourtant…

Oui mais c’était sans compter sur Rouche, un journaliste qui ne croit pas vraiment à ce miracle de livre trouvé. Il va creuser en espérant trouver des informations croustillantes. Et pour cela, il va se rapprocher de la fille d’Henri. Son intuition est-elle bonne?

Voilà Delphine plongée en plein gloire grâce au succès de ce livre mystérieux. Mais cela ne plait pas énormément à Frédéric. Pourquoi? Est-ce de la jalousie? C’est vrai que lui n’arrive pas à publier un livre à succès alors que sa compagne surfe sur la vague de l’ascension sociale…

L’auteur, dans ce livre, parle énormément de succès. Comment certaine personne arrive au plus haut niveau tandis que d’autre n’y arriveront jamais. Et surtout, il montre comment cette envie de succès peut pousser les gens dans leur retranchement. L’appel de la gloire est parfois plus forte que tout et toutes les machinations sont bonnes pour y arriver. Quitte à utiliser des personnes innocentes…


J’ai connu David Foenkinos avec son livre Je vais mieux que j’avais beaucoup aimé. Et celui-ci est encore un grand succès pour moi. J’aime beaucoup la plume de cet auteur, elle est fluide, facile à lire. Si vous aimez cet auteur mais n’avez pas encore eu la chance de lire ce titre, je vous le conseille vivement.

L’auteur

David Foenkinos est l’auteur de plusieurs romans dont Le potentiel érotique de ma femme, Nos séparations, Les souvenirs et Je vais mieux. La délicatesse, paru en 2009, a obtenu dix prix littéraires. En 2011, David Foenkinos et son frère Stéphane l’ont adapté au cinéma, avec Audrey Tautou et François Damiens. Ils ont également réalisé le film Jalouse, avec Karin Viard. En 2014, Charlotte a été couronné par les prix Renaudot et Goncourt des lycéens. Les romans de David Foenkinos sont traduits en plus de quarante langues.

Publicités
Publié dans Le mardi sur son 31, Mes chroniques

Le mardi sur son 31 #42

Ce rendez-vous est proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire.

Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs.


Aujourd’hui je vais vous parler de Première de la classe de Michaël Millasseau

Quant à Sandra, l’exercice lui-même restait une énigme à part entière.
— Bon, regarde, c’est simple. C’est ce qu’on appelle une équation à une inconnue, expliqua Hilarie lors de l’un de leurs cours particuliers. L’inconnue, ici, c’est x. Moi, je dis que c’est l’élément perturbateur. Il faut se débarrasser de lui. L’idée, c’est que le résultat soit équilibré de chaque côté du signe égal. Je te montre d’abord. Après on refera ça par étape. Tu fais comme ça. Là, x est égal à 2. Donc pour vérifier si tu as bon, tu le remplaces par 2. Moi, je dis qu’on l’élimine… Et voilà… quand tu n’as plus de x, tu retrouves l’équilibre. Tu vois, il n’y a rien de compliqué.
— Oui, enfin… c’est toi qui le dis !
Hilarie reconnut que son amie réclamait un peu plus d’attention qu’elle l’espérait. Elle lui proposa quelques sessions supplémentaires en commun avec une autre camarade en difficulté et dont la mère avait entendu parler des résultats impressionnants de la jeune fille.
— Tiens, d’ailleurs, je dois lui rappeler de me payer cette semaine, fit Hilarie.
— Tu la fais payer pour les cours que tu lui donnes ?
— Ben, oui, ça prend du temps. Je ne vais pas l’aider gratuitement.

Publié dans C'est lundi, que lisez-vous?, Mes chroniques

C’est lundi, que lisez-vous? #40

Ce rendez-vous est proposé par Camille de I believe in Pixie Dust. Chaque lundi, nous répondons à trois questions :

  1. Qu’ai-je lu la semaine passée?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
  3. Que vais-je lire ensuite?

Qu’ai-je lu la semaine passée?

Un autre jour de Valentin Musso

Adam Chapman, architecte de 41 ans, a tout pour être heureux. Il vit depuis huit ans un amour sans nuages avec sa femme Claire. Mais, un matin, un coup de téléphone vient lui annoncer l’inimaginable. Alors qu’elle passait le week-end dans la maison de campagne de ses parents, Claire a été assassinée en lisière d’un bois. En quelques secondes, l’existence d’Adam vole en éclats. Mais ce qui pourrait être une fin n’est qu’un début. Car Adam n’a aucune conscience de la véritable tragédie qui a commencé à se jouer. Dès le lendemain de la mort de Claire, il va découvrir qu’il existe pire que de perdre ce que l’on a de plus cher au monde : le perdre une seconde fois…

Deux frères de Ninon Amey

La patronne d’Eleanor lui lance un ultimatum : la jeune journaliste doit rédiger un article digne de ce nom ou elle se retrouvera au chômage. Joachim Arthaud, riche homme d’affaires, lui propose alors un sujet qui lui permettra de sauver son emploi.
La jeune femme se retrouve donc au milieu d’un groupe d’influenceuses beauté pour un séjour à la montagne, dans le fief de « Maquillage Perfection ».
Pour elle, c’est l’occasion rêvée d’en apprendre un peu plus sur les deux frères à la tête de l’entreprise, pour lesquels elle éprouve d’ailleurs des sentiments bien différents. Seul bémol : elle ne peut confier à personne la véritable raison de sa présence.
La vérité est-elle aussi simple qu’il n’y paraît ?

Que suis-je en train de lire en ce moment?

Le mystère Henri Pick de David Foenkinos

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination?

Que vais-je lire ensuite?

Première de la classe de Michaël Millasseau

Hilarie Daignet a été première de la classe pratiquement toute sa vie ; même après avoir décroché son doctorat en histoire de l’art. Il ne peut en être autrement. Elle ne supporte pas l’imperfection et ceux qui s’y complaisent.

Un jour, elle croise Sandra, son amie d’enfance. La jeune femme sombre alors dans ses angoisses les plus noires, à la rencontre de son passé et de ces personnes qu’elle a tant méprisées. Elle ne peut que subir cette descente aux enfers. Elle sait que pour en revenir, elle devra d’abord retrouver son équilibre. Parce que dans le monde d’Hilarie, tout est question d’équilibre !

Que s’est-il passé ce jour-là, à cet instant précis où tout s’est brisé ?

Et vous? Que lisez-vous?

Je vous souhaite une excellente semaine livresque.

Publié dans Mes chroniques, Premières lignes

Premières lignes #41

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma Lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches je vais vous citer les premières lignes de mon roman actuel.

Pour ce quarante et unième rendez-vous, je vais vous parler de Le mystère Henri Pick de David Foenkinos.

En 1971, l’écrivain américain Richard Brautigan a publié L’Avortement. Il s’agit d’une intrigue amoureuse assez particulière entre un bibliothécaire et une jeune femme au corps spectaculaire. Un corps dont elle est victime en quelques sorte, comme s’il existait une malédiction de la beauté. Vida, tel est le prénom de l’héroïne, raconte qu’un homme s’est tué au volant à cause d’elle ; subjugué par cette passante inouïe, le conducteur a tout simplement oublié la route. Après le crash, la jeune femme s’est précipitée vers la voiture. Le conducteur en sang, agonisant, a juste eu le temps de lui dire avant de mourir : « Ce que vous êtes belle, mademoiselle. »

Publié dans Mes lectures, Novella

Deux frères – Ninon Amey

Ninon Amey – Auto édition – 2019

Mon ressenti : 10/10

La patronne d’Eleanor lui lance un ultimatum : la jeune journaliste doit rédiger un article digne de ce nom ou elle se retrouvera au chômage. Joachim Arthaud, riche homme d’affaires, lui propose alors un sujet qui lui permettra de sauver son emploi.
La jeune femme se retrouve donc au milieu d’un groupe d’influenceuses beauté pour un séjour à la montagne, dans le fief de « Maquillage Perfection ».
Pour elle, c’est l’occasion rêvée d’en apprendre un peu plus sur les deux frères à la tête de l’entreprise, pour lesquels elle éprouve d’ailleurs des sentiments bien différents. Seul bémol : elle ne peut confier à personne la véritable raison de sa présence.
La vérité est-elle aussi simple qu’il n’y paraît ?

Je tiens tout d’abord à remercier Ninon Amey pour ce service presse.

Mon avis

Ce roman est ma première lecture d’hiver. Je trouve la couverture magnifique, et c’est elle qui m’a donné envie de lire ce livre. Et je peux vous dire que c’est un véritable coup de cœur.

Eleanor se retrouve dans le chalet d’une riche famille de l’industrie cosmétique. En tant que journaliste, elle couvre un évènement sur une marque de maquillage. Elle se rapproche des deux frères de la famille, Théo et Joachim. Elle se rapproche même un peu plus d’un des deux frères… mais est-ce vraiment raisonnable?
Est-ce que sa présence au chalet est vraiment due au hasard?

J’ai beaucoup aimé cette histoire dans laquelle l’amour et les secrets de famille sont omniprésents. La plume de l’auteure est magnifique et très facile à lire. Je me suis vite attachée aux personnages, et surtout à Eleanor. Quand j’ai compris le fin mot de l’histoire, j’ai eu beaucoup de peine pour elle mais aussi beaucoup d’admiration devant sa force de caractère.

Je vous conseille de vous blottir dans un plaid avec une bonne tasse de thé ou un chocolat chaud, et de vous plonger dans cette histoire magnifique qui se déroule au cœur des montagnes.

Ce livre sort aujourd’hui, foncez.

L’auteure

Auteure indépendante, autoéditée, écrire a aidé Ninon Amey à trouver son équilibre.
Ses sujets de prédilection : la romance, les secrets de famille, l’amitié, la famille, et toujours, toujours, la résilience !

Publié dans Le petit bonheur hebdomadaire, Mes chroniques

Le petit bonheur hebdomadaire #38

Le petit bonheur hebdomadaire est un rendez-vous de Pause Earl Grey.
Le but de ce rendez-vous est de parler de mon petit bonheur de la semaine.


J’ai un nouveau lave-vaisselle! Ca faisait un moment que mon lave-vaisselle était en panne et à 4 à la maison, je peux dire qu’il me manquait vraiment! Et voilà, hier on a reçu le nouveau. Fini la corvée vaisselle le soir, et plus de temps à consacrer à la lecture. Que du bénéfice!

Et vous? C’est quoi votre petit bonheur cette semaine?

Publié dans Mes lectures, Thriller, Thriller

Un autre jour – Valentin Musso

Valentin Musso – Editions du Seuil – 2019

Mon ressenti : 9,5/10

Quatrième de couverture

Adam Chapman, architecte de 41 ans, a tout pour être heureux. Il vit depuis huit ans un amour sans nuages avec sa femme Claire. Mais, un matin, un coup de téléphone vient lui annoncer l’inimaginable. Alors qu’elle passait le week-end dans la maison de campagne de ses parents, Claire a été assassinée en lisière d’un bois. En quelques secondes, l’existence d’Adam vole en éclats. Mais ce qui pourrait être une fin n’est qu’un début. Car Adam n’a aucune conscience de la véritable tragédie qui a commencé à se jouer. Dès le lendemain de la mort de Claire, il va découvrir qu’il existe pire que de perdre ce que l’on a de plus cher au monde : le perdre une seconde fois…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier l’équipe Babelio et les Editions du Seuil pour ce service presse.


Quand Babelio m’a proposé de lire ce livre à l’occasion de sa masse critique, je n’ai pas pu refuser, moi qui adore cet auteur. Et je peux vous dire que je ne suis pas déçue! Car pour le coup, je n’ai qu’un seul mot pour définir ce roman : folie.

Adam Chapman vit le pire moment de sa vie. Sa femme, Claire, est retrouvée assassinée dans la propriété de ses parents. Vous allez me dire, pour le moment rien d’exceptionnel. Oui mais voilà, le lendemain, Adam revit exactement la même journée mais cette fois-ci, il réussit à la sauver. Rêve ou réalité? Surtout qu’à la fin de cette première journée, il est persuadé d’avoir mis fin à ses jours…
Alors, plusieurs questions se posent. Quelle journée s’est réellement déroulée? Adam a-t-il mis fin à ses jours ou pas?

Pendant la lecture, on s’y perd. Une fois on est persuadé que la première journée est la bonne mais qu’il n’a pas mis fin à ses jours et à un autre moment, on est persuadé du contraire. Il faut vraiment attendre les dernières pages pour voir la réalité se mettre en place. Tordu? Oh que oui! Et que j’ai aimé ça! Quand j’ai reposé le livre, je me suis demandée comment l’auteur a pu avoir cette idée… Du grand génie littéraire.

Je n’en dirai pas plus de peur de spoiler car chaque page révèle des indices, tout ce que je peux vous dire c’est : lisez-le car si vous aimez les thrillers, vous n’allez pas être déçu. Vous ne pourrez pas poser ce livre avant de connaître la réalité.

Ce livre sort aujourd’hui en librairie.

L’auteur

Né en 1977, Valentin Musso est agrégé de lettres. Il est l’auteur de sept romans, traduits dans plusieurs langues, dont Sans faille (Seuil, 2014), Une vraie famille, (Seuil, 2015), La Femme à droite sur la photo (Seuil, 2017) et Dernier été pour Lisa (Seuil, 2018).