Bonjour à tous. Aujourd’hui je vous propose un nouveau thème de chroniques : Emy … autrement. Dans ce thème, mes chroniques ne seront pas forcément axées sur la littérature, mais plutôt sur mes ressentis de vie, mes coups de cœur, mes coups de gueule. Je vous parlerai quand même de temps en temps de littérature, au détour d’une phrase qui m’aurait marqué dans un livre et que je développerai plus en détails.
J’espère que ces chroniques d’un autre genre vous plairont. En tout cas, j’ai hâte de débattre des thèmes évoqués avec vous.


Pour cette première chronique, j’ai envie de vous parler confinement. Mais pas le confinement que l’on entend tous les jours à la télévision, non. Je vais vous parler de mon propre ressenti face à cette période. Car pour moi, le confinement n’a pas été quelque chose de négatif, au contraire.

Au mois de mars, la nouvelle tombe : confinement généralisé. Au début, je ne savais pas du tout comment aborder ce mot « confinement ». Je n’étais pas habituée à faire attention à mes déplacements, j’avais une vie sociale très active, des amis que je voyais quasiment tous les week-ends. Mon papa à qui je rendais visite toutes les semaines et ma grand-mère, placée dans une maison de repos et de soins. Bref, au début, j’ai pris ça comme une claque, une injustice.
Mais peu à peu, je me suis recentrée sur moi-même. Et là, ça a été une révélation. Je me suis rendu compte que je ne prenais pas assez de temps pour moi. En courant de gauche à droite du lundi au dimanche, je me suis oubliée. J’ai donc pu enfin prendre du temps pour moi, pour mes passions et mon développement personnel.

Je suis encore actuellement en phase de « reconstruction » mais je ressens déjà certains bénéfices. J’ai encore pas mal de travail devant moi, mais je pense que si on n’avait pas eu cette période de confinement, il m’aurait fallut encore des années avant de comprendre que mon rythme de vie était complète contreproductif, tant pour moi que pour ma santé.

Et vous ? Comment avez-vous ressenti ce confinement ?

3 réflexions sur “Les bienfaits du confinement

  1. Moi je suis plutôt casanière de base, donc même si j’ai parfois dur à louper de super moments en famille, dans l’ensemble, cette période ne m’a pas non semblé insurmontable, contrairement à certaines amies qui devenaient dingues. Et puis avec 4 enfants (dont 2 ont demandé pour que leur petits amis soient confinés avec nous), on n’a pas vraiment eu le temps de s’ennuyer 😏

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s