Lame Dame Flamme – Yves Herlemont

Yves Herlemont – Editions Encre Rouge – 2019

Mon ressenti : 7,5/10

Lame, dame, flamme, pierre écrite et couleur drame. Une comptine infernale hante l’esprit de l’Inspecteur Horff. Il doit rédiger un putain de rapport sur l’horreur qu’il a endurée, ce mercredi 28 février 2007.

Ce jour-là, en fin d’après-midi, dans une petite ville du Brabant wallon, il a découvert, au rez-de-chaussée d’une maison bourgeoise, une femme ensanglantée mais vivante, un couteau planté dans la poitrine. Aux étages, gisaient cinq petits corps. Une heure auparavant, cette mère de famille avait tranché la gorge de ses propres enfants.

Je tiens tout d’abord à remercier Yves Herlemont pour ce service presse.

Mon avis

J’ai bien aimé ce livre. L’histoire, bien que cruelle, et trop souvent entendue quand on est belge, est décrite de manière irréelle. L’auteur, je pense, c’est inspiré d’un fait divers qui s’est déroulé en Belgique il y a de ça quelques années, une mère a tué ses 5 enfants.
Je me suis toujours dit que, pour arriver à un tel acte, il devait y avoir quelque derrière, une chose malsaine. Ou alors c’est tout bonnement la folie qui a parlé…

L’auteur s’inspire de cet histoire pour construire son personnage, Louis Horff, inspecteur de police. Celui qui est arrivé le premier sur le lieu du crime.

L’inspecteur Horff vit une relation spéciale avec sa femme, Aurore. Je ne vous en dirais pas plus car je ne voudrais pas spoiler mais je peux vous dire que l’auteur joue avec nos émotions. Au début, je n’aurais jamais pensé ce que j’ai découvert au cours de ma lecture.

Yves Herlemont a divisé son roman en 6 parties, toutes ont un rapport avec la mythologie. C’est pour cela que je dis qu’il construit cette cruelle histoire de manière un peu irréelle. Mais pas que. C’est toute la vie du protagoniste qui rappelle la mythologie. Et moi qui suis une grande fan de mythologie, je ne pouvais qu’adhérer et apprécier ce livre.

Sa plume est très belle, bien que parfois cruelle et froide. Il a fallut du cran pour écrire ce livre, car ce n’est pas évident de parler d’infanticide, encore moins dans ce contexte particulier.

Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre. Il n’est pas nécessaire d’avoir entendu parler du fait divers dont j’ai parlé plus haut. Vous pouvez juste vous plonger dans cette lecture dans laquelle la vie, la mort et les rêves sont dominants.

Mes lectures Roman baroque

5 commentaires Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :