Burn-out de Marie Guerrini

Marie Guerrini – Librinova – 2020

Mon ressenti : 8/10

Une femme se meurt, sauvagement poignardée par son mari. Il se suicide en cellule sans expliquer son geste. Un geste de folie, affirment les uns, de jalousie arguent les autres. Un médecin à la retraite accepte une mission de prévention des risques psychosociaux dans l’entreprise qui employait l’auteur de ce crime horrible et il découvre très vite que l’image d’entreprise idéale qui lui a été vantée n’est qu’une façade, burn out, harcèlements, malveillances… Il doutera, de tout, de tous. Il en viendra à douter de la culpabilité de cet homme. Dans une ambiance délétère, mensonges et double jeu, esprit de corps et ambitions maladives, il cherchera la vérité avec l’aide de son ami et de sa fille, tous deux dans la police. Mais qui est-il lui-même ? Tout est trompeur, tous sont trompeurs.

Je tiens tout d’abord à remercier Librinova pour ce service presse.

Mon avis

Ce livre ne laisse pas indifférent, loin de là. Comme le titre l’indique, ce livre parle de burn-out. Mais pas que. L’auteure va au fond des choses et décrit toutes les étapes auxquelles les personnes souffrant de burn-out passent.
Elle décrit le monde capitaliste dans lequel on vit, la pression que mettent les patrons sur leurs employés pour faire de l’argent. Le monde capitaliste d’aujourd’hui presse leurs employés et leurs ouvriers comme des citrons. Ce qui compte, c’est l’argent.

Dans cette histoire, on peut dire que ça va beaucoup plus loin que cela car le profit et le pouvoir vont même mener jusqu’au meurtre.

Ce livre m’a permis de faire une réflexion personnelle, et de me dire que le travail c’est bien, mais il ne faut jamais oublier que l’on a une vie à côté, une famille, des amis. Le travail reste une partie de notre vie, mais il ne faut surtout pas mettre celle-ci entre parenthèses pour un job.

On peut aimer son travail (c’est d’ailleurs tout le mal que je vous souhaite), mais il faut essayer de ne pas rentrer dans une spirale infernale, et essayer de faire la part des choses entre travail et vie privée.

C’est pour cela, par exemple, que je n’aime pas le télétravail. Je ramène du boulot à la maison et je n’arrive plus à faire la part des choses. J’ai besoin de faire la coupure entre la maison et le travail. J’espère que vous aussi.

Enfin, bref, je vous conseille vivement de lire ce livre car, au-delà de l’histoire, c’est une véritable leçon de vie.

Mes lectures Policier Roman psychologique

7 commentaires Laisser un commentaire

Répondre à leslecturesdemy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :