Le mardi sur son 31·Mes chroniques

Le mardi sur son 31 #76

Ce rendez-vous est proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire.

Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs.


Aujourd’hui je vais vous parler du livre Ce que le temps fera de nos vies  de Frédéric Rocchia.

Un silence apaisant s’empara de la librairie et de ses occupants. Après
une poignée de secondes, qui sembla une éternité pour Jeanne, les
premiers rangs applaudirent, suivis par le reste de l’assemblée. Tom, ému
jusqu’aux larmes, tenta par tous les moyens de ne rien montrer en public,
mais un discret regard de Jeanne mit immédiatement fin à ses projets.
Il aimait sa plume depuis le début. Il avait entendu chacun de ses textes,
et savait que le succès des soirées de la librairie était en grande partie dû à
la présence de Jeanne. Elle avait cette énergie fédératrice, cette passion
dévorante des mots et ce talent qui donnait à chacun de ses textes ce petit
quelque chose qui séduisait à coup sûr.
Pourtant, ce soir, c’était la première fois qu’il l’entendait parler
d’amour. Elle, qui restait souvent évasive lorsqu’il s’agissait d’évoquer
ses propres sentiments. Alors l’entendre dire ses mots l’avait touché au
plus profond.
Porté par l’ambiance lumineuse de la librairie à laquelle il était sensible
et à l’intensité du moment qu’il venait de vivre, Tom se laissa aller
quelques instants à la rêverie.
Mais l’hilarité générale le ramena aussitôt sur terre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s