Mes lectures·Roman

Les Magnolias – Florent Oiseau

Florent Oiseau – Allary Editions – 2020

Mon ressenti : 8/10

– Caramel
– Pompon
– Cachou…
Il y a des gens, dans la vie, dont l’unique préoccupation semble d’imaginer des noms de poneys. Alain est de ceux-là. Sa carrière d’acteur au point mort – depuis qu’il en a joué un, dans un polar de l’été, sur TF1 –, le quarantenaire disperse ses jours. Chez Rosie en matinée – voluptés de camionnette – et le dimanche aux Magnolias – où sa grand-mère s’éteint doucement. On partage une part de quatre-quarts, sans oublier les canards, et puis mamie chuchote : « J’aimerais que tu m’aides à mourir. » Autant dire à vivre… La seconde d’après, elle a déjà oublié. Pas Alain. Tant pis pour les poneys : il vient de trouver là, peut-être, un rôle à sa portée…

Je tiens tout d’abord à remercier NetGalley et Allary Editions pour ce service presse.

Mon avis

Dans ce livre nous suivons l’histoire d’Alain. Alain est comédien, enfin, il a joué dans une série il y a 10 ans et depuis, plus rien… Chaque dimanche, il va au Magnolias voir sa grand-mère. Elle est sourde et quasi aveugle, mais ces moments passés avec elle sont des moments privilégiés. Tout va bien jusqu’au jour où celle-ci lui demande de l’aider à mourir. Alain ne sait pas quoi faire et se tourne vers son oncle. Il n’a pas beaucoup de relation avec lui, pour ne pas dire pas du tout, mais ces évènements vont les rapprocher. Au fur et à mesure, Alain va en apprendre plus sur sa grand-mère et découvrir qu’elle n’est pas la femme qu’il croyait. Mais cela ne l’empêchera pas de l’aimer, loin de là. Il ne manque plus qu’un rôle pour que sa vie soit agréable…

J’ai bien aimé ce livre. La relation entre une grand-mère et un petit fils est merveilleuse et l’auteur nous englobe dans une bulle de douceur à chaque visite. Ça me touche particulièrement car moi aussi, j’aime ces moments avec ma mamy. Nous les voyons vieillir, s’affaiblir ; cela fait peur et nous montre à quel point ces moments sont précieux.
L’auteur parle aussi de la difficulté de mener à bien sa carrière quand on est un artiste. Ce n’est pas facile tous les jours mais quand on garde espoir, tout est possible.

Au niveau des personnages, j’ai beaucoup aimé Alain. Surtout son côté attendrissant avec sa grand-mère. Je me suis retrouvée dans ce personnage. J’ai aussi beaucoup admiré sa détermination de vivre de ce qu’il aime.
Mais mon personnage préféré, je pense que vous l’avez compris, c’est la grand-mère. Je ne sais pas pourquoi mais je m’attache très vite aux personnes âgées, je trouve qu’elles ont tellement de choses à nous apprendre si on prend le temps de les écouter. Pour les livres, c’est pareil. Dès qu’il y a un protagoniste d’un certain âge, je ne peux que m’attacher à celui-ci. C’est plus fort que moi.

Je vous invite à lire ce livre très touchant.

L’auteur

Florent Oiseau a été pompiste, chômeur, barman, plongeur, réceptionniste de nuit, ouvrier dans une usine de pain de mie, crêpier, et employé de train de nuit. Il est aujourd’hui surveillant dans un lycée de la banlieue parisienne.
Je vais m’y mettre est son premier roman.
En 2018, il publie Paris-Venise.

Un commentaire sur “Les Magnolias – Florent Oiseau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s