Le mardi sur son 31 #69

Ce rendez-vous est proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire.

Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs.


Aujourd’hui je vais vous parler du livre  Le Mâle-heureux de Kévin Acezat.

Aujourd’hui est un jour que je n’affectionne pas. Il est un rendez-vous programmé, fixe comme chaque année. Je n’y déroge pour ainsi dire jamais, c’est un rituel, un besoin que j’ai. L’homme qui se verra offrir des fleurs n’est autre que mon père, l’homme de ma vie. C’est un présent fait aux hommes qui ne le sont plus tout à fait. Il est une marque d’affection, une déclaration d’amour. La fleuriste a dû penser qu’elles étaient destinées à une petite amie conquise ou qu’elles serviraient à pardonner une faute. Le rouge est une couleur qu’il aimait beaucoup, j’ai donc choisi des roses couleur sang.

Le mardi sur son 31 Mes chroniques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :