Première lignes #58

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma Lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches je vais vous citer les premières lignes de mon roman actuel.

Pour ce cinquante-sixième rendez-vous, je vais vous parler du livre L’année du chien de Stefan Brijs.

Je la vis pour la première fois un mercredi, en septembre ou en octobre. Dans la bourgade de province où j’habitais à l’époque, on projetait une fois par semaine un film d’art et d’essai qu’un connaisseur était invité à présenter. Les « soirées ciné-club », ainsi avaient-elles été baptisées – la tournure « film d’art et d’essai » risquant de faire fuir le public parmi lequel je me comptais. Malgré cette précaution, je constatai que seuls des cinéphiles s’étaient déplacés. Dans la salle, en grande majorité des hommes entre deux âges, assis à l’écart les uns des autres, séparés par un ou deux fauteuils vides ; certains portaient encore leur blouson, comme pour se préparer à quitter sans délai les lieux si jamais le film venait à leur déplaire. Celui qui présentait la soirée, robuste et corpulent, à la barbe pleine et aux lunettes noires, avait déjà entamé sa causerie. À la recherche des toilettes – aucun entracte n’étant prévu –, je m’étais au préalable égaré dans les catacombes du bâtiment ; pour ne déranger personne, je jetai mon dévolu sur le siège libre le plus proche, à l’extrémité d’une rangée. C’est ainsi que je me retrouvai à côté d’elle. Je rabattis le siège et pris place sans ôter ma veste. Elle retira son bras de l’accoudoir et joignit les mains sur ses genoux.

Mes chroniques Premières lignes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :