Le mardi sur son 31 #51

Ce rendez-vous est proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire.

Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs.


Aujourd’hui je vais vous parler du livre Comme des mouches de Frédéric Ernotte et Pierre Gaulon.

L’alcool est en train de me tourner la tête. Ma vue est floue et j’ai l’impression d’assister à la scène de très loin, comme si mon corps, anesthésié, ne songeait qu’à dormir tandis que mon esprit cherchait désespérément à s’échapper de la boîte crânienne. Ce qui ne m’empêche pas de lever la main pour commander une énième tournée. Géraldine hoche la tête et appuie un nouveau clin d’œil, signifiant que mes désirs sont des ordres. Pendant ce temps, Gwen s’est occupée de répondre au premier candidat. Je me tourne et reste clouée devant le message qu’elle vient de poster.

Le mardi sur son 31 Mes chroniques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :