Publié dans Mes lectures, Roman

Des Palmiers Dans la Neige – Luz Gabás

Luz Gabás – Editions Charleston – 2019

Mon ressenti : 8/10

Quatrième de couverture

« Elle va bien, elle est très forte, elle n’a pas eu le choix. » Un fragment de lettre, découvert par hasard, et toutes les certitudes de Clarence de Rabaltué s’effondrent. Bercée dès l’enfance par les récits de son père, elle croyait tout savoir de cette jeunesse passée sur l’île tropicale de Fernando Póo, en Guinée espagnole. De l’odeur enivrante du cacao, de la richesse de la végétation et du soleil écrasant… Mais elle ignore tout de cette mystérieuse « elle » et de son lien avec son père. Et s’il existait une tout autre vérité, loin de l’histoire familiale officielle ? Un passé fait de secrets, d’amours interdites, de conventions sociales bafouées et de danger… Clarence s’envole pour la Guinée, déterminée à remonter le temps jusqu’à cet hiver 1953 où tout a commencé. À la fois grande saga familiale et fresque épique, le récit traverse les océans, les générations et nous confronte à l’un des aspects les plus sombres de notre passé colonial.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les Editions Charleston pour ce service presse.


Clarence est une femme espagnol, fille de Jacobo et nièce de Kilian, deux anciens colons. Un jour, elle tombe sur un fragment de lettre qui la perturbe. Celui-ci évoquait une femme, mais qui? Elle veut absolument mener l’enquête et décide de partir en Guinée.
Elle va déterrer le passé de son père et de son oncle. Et s’ils n’étaient pas réellement les personnes qu’elle pensait connaître? Quels secrets cachent-ils? Et si toute sa vie était basée sur des mensonges?

Entre les chapitres, nous voyageons entre l’Espagne et la Guinée, mais aussi entre les années 2000 et 1950-1970. Les flashbacks du passé sont essentiels pour comprendre le présent et les ressentis de la famille de Clarence. Car, il faut être franc, Kilian et Jacobo n’ont pas réellement envie de déterrer le passé. Et je peux vous dire que plus on avance dans ce livre, plus on comprend pourquoi…

Ce livre, au-delà de l’histoire familiale de Clarence, est très intéressant d’un point de vue historique. On en apprend plus sur les colonies. Comment l’Espagne a envahi la Guinée et méprisé ses habitants, les reléguant au rang d’esclaves. Les pays « envahisseurs » se croyaient tout permis, et c’est terrifiant de se rendre compte comment les natifs étaient considérés. Ils ne pouvaient pas aller aux mêmes endroits que les blancs, ils ne pouvaient pas partager la même piscine, et j’en passe… Et ne parlons pas des femmes guinéennes qui n’était bonne qu’à donner du plaisir aux blancs. Beaucoup d’enfants sont d’ailleurs nés de ces unions, mais aucun, bien entendu, n’a été reconnu par son père et des milliers d’enfants se sont retrouvés dans des orphelinats.
Je me dit qu’il n’y a pas que l’Espagne qui agissait comme ça. Je suis belge, et tout le monde sait que le Congo a longtemps été une colonie belge. Je suis persuadée que pour les congolais, c’était la même chose. Et je suis triste de savoir que peut-être un des mes ancêtres a participé à cela. Juste dans un seul but, enrichir leur pays…


J’ai passé un très bon moment de lecture. La plume de l’auteure est fluide et agréable à lire. Par contre, je me demande si tous les passages étaient nécessaires. Il y avait parfois un peu trop de longueur à mon goût à certains moments. Mais à part ça, j’ai adoré ma lecture.

Si vous aimez les sagas familiales et les faits historiques, ce roman est pour vous.

L’auteure

Luz Gabás est née en 1968 en Espagne. Après un diplôme en littérature anglaise, elle a mené de front carrière universitaire, traduction, journalisme, recherche littéraire et participation à des projets culturels, théâtraux et cinématographiques. En 2012, elle publie son premier roman, inspiré de son histoire familiale. Des palmiers dans la neige connaît immédiatement un grand succès public, avec plus d’un million d exemplaires vendus, des traductions dans plusieurs langues et une adaptation cinématographique. Depuis, elle se consacre uniquement à l’écriture.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s