Publié dans Mes lectures, Policier

La Disparition de Stephanie Mailer – Joël Dicker

Joël Dicker Editions De Fallois – 2018
Lu sous les Editions De Fallois poche

Mon ressenti : 9/10

Quatrième de couverture

30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres.
L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration.
Mais vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque.
Avant de disparaître à son tour dans des conditions mystérieuses.

Mon avis

Orphea, un lieu paradisiaque … pas si paradisiaque

Quel plaisir de retrouver la plume de Joël Dicker. Je l’ai découvert avec Le Livre des Baltimore. La Disparition de Stephanie Mailer est le second roman que je lis de cet auteur.

Dans ce livre, nous voyageons continuellement entre l’été 2014 et l’été 1994. En 2014, un meurtre a lieu à Orphea, petite station balnéaire des Hamptons. Ce meurtre serait-il lié au quadruple meurtre de 1994?

Les chapitres s’enchainent a un rythme élevé, nous partageons continuellement le présent et le passé de chaque personnages (et il y en a beaucoup). De quoi se perdre un peu au début de la lecture, mais une fois le rythme pris, je n’ai plus pu reposer le livre. Je voulais absolument connaître le nom de l’assassin, et je peux vous dire que je n’ai jamais su dire qui il était avant la fin, et c’est bien la dernière personne à laquelle j’aurais pensé! À chaque fois que je pensais avoir mis le doigt sur l’assassin, l’auteur démontait mes certitudes et mes cellules grises se remettaient en mouvement.

Dans ce roman, beaucoup de thèmes sont abordés : corruption, chantage, harcèlement moral menant au suicide, adolescence, alcoolisme, drogue, prostitution, adultère, mensonge… Ces thèmes rendent le livre absolument succulent.

Si vous n’avez pas encore lu ce roman, ou si vous n’avait pas encore eu la chance de faire la rencontre de la plume extraordinaire de Joël Dicker, je vous recommande vivement ce livre, vous ne serez pas déçu!

L’auteur

Joël Dicker est né à Genève en 1985. Son premier roman, Les Derniers Jours de nos pères, a reçu les Prix des écrivains genevois en 2010. Il a publié en 2012 La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, qui a obtenu successivement le Prix de la Vocation Bleustein-Blanchet, le Grand Prix du Roman de l’Académie française et le 25e Prix Goncourt des Lycéens.
En 2015 il a publié Le Livre des Baltimore.

Publicités

5 commentaires sur « La Disparition de Stephanie Mailer – Joël Dicker »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s