C'est lundi, que lisez-vous?·Mes chroniques

C’est lundi, que lisez-vous? #29

Ce rendez-vous est proposé par Camille de I believe in Pixie Dust. Chaque lundi, nous répondons à trois questions :

  1. Qu’ai-je lu la semaine passée?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
  3. Que vais-je lire ensuite?

Qu’ai-je lu la semaine passée?

La semaine passée j’ai lu 2 livres.

Maudit mercredi : le jour où les jeunes filles rencontrent la mort de Nicci French.

Ce mercredi-là, Ruth Lennox, épouse et mère aimée, est sauvagement assassinée. Aide-soignante charitable et voisine exemplaire, voilà une femme sans histoires, pensait l’inspecteur Karlsson. Jusqu’à ce que les langues se délient… Face aux mensonges d’une famille meurtrie, Karlsson a besoin de la psychothérapeute Frieda Klein, qui n’a pas son pareil pour déceler les noirs secrets de l’âme.
Mais sera-t-elle en mesure de l’aider ? Traumatisée par une récente agression, elle est mêlée de manière personnelle à l’affaire. Et ses méthodes de travail suscitent plus que jamais la critique, quand d’étranges intuitions la mènent sur la piste de jeunes filles disparues auxquelles personne ne s’intéresse… À corps perdu, Frieda se lance à la poursuite d’un tueur en série ignoré de tous. À moins qu’il ne soit que la projection de ses propres angoisses ?

Emilie, mon amour de Ryan Floch

Rodrigue, 37 ans a rompu avec sa conjointe Eva il y a 8 mois. Après cette déception extrêmement douloureuse, il ne veut plus se mettre en couple et désire vivre son adolescence sacrifiée pour les études et veut collectionner les conquêtes. Profiter de la vie sans contraintes. Malheureusement pour lui ça ne se passe pas du tout comme il le souhaiterait, les nouveaux codes de la vie moderne lui échappant quelque peu. Le sort s’acharnant sur lui il perd également son travail. Il décide alors de tout plaquer et de partir à l’aventure à l’étranger. Il devra laisser derrière lui la France et son frère, atteint d’un syndrome rare, qu’il aime par-dessus tout. Il ira de surprise en surprise, découvrant un pays, une langue, une culture et surtout une région, bien loin de ce que l’on peut imaginer vue de la France.

Que suis-je en train de lire en ce moment?

Quelqu’un pour qui trembler de Gilles Legardinier

Comment être un père quand on arrive vingt ans après ? Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route.

Que vais-je lire ensuite?

Ma prochaine lecture sera certainement Les rivières souterraines de Stéphanie Lamache.

Normandie, fin du vingtième siècle.
Tom, la trentaine cabossée, revient du pays des morts (à moins que ce ne soit celui des fous) à la recherche d’une place dans la vie et d’un sens à son histoire. Chez Rose, le restaurant-bar-tabac-épicerie du village, il entendra des histoires d’ici et d’ailleurs.
Les Rivières souterraines, c’est l’histoire de gens qui veulent rêver leur vie mais dont les rêves ont été détruits, ou qui saccagent les rêves des autres. Entre mer et marécage, la vie secrète des rêveurs et des fous jaillit dans les silences du quotidien.
Avec leurs trajectoires souvent solitaires, Tom et les autres personnages frôlent leurs limites et celles de la société. Mais peut-on, doit-on, rejoindre la « majorité », la « norme » ?
La Normandie dont je parle n’est pas celle des cartes postales, des pommiers en fleurs et du luxe ouaté de la Côte Fleurie. Les personnages sont ancrés dans des lieux précis, mais dans des vies incertaines. Il y est question de solitude, de peurs, de marginalités, d’amitié aussi. 
Les Rivières souterraines, c’est un voyage qui est (peut-être) celui de la résilience.

Et vous? Que lisez-vous?

Je vous souhaite une très belle semaine livresque.

6 commentaires sur “C’est lundi, que lisez-vous? #29

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s