Publié dans Mes lectures, Roman

Cinq jours – Douglas Kennedy

Douglas KennedyEditions Belfond – 2013

Mon ressenti : 8/10

Quatrième de couverture

Peut-on jamais réinventer sa vie?

Laura et Richard
Deux inconnus à un tournant de leur existence
Deux êtres, l’un et l’autre enfermé dans son couple
Un homme, une femme
Une rencontre, l’espoir qui renaît
Mais sommes-nous libres de choisir le bonheur?

Mon avis

Un beau roman

Dans ce livre j’ai fait la rencontre de Laura, une femme mariée et mère de deux enfants. Mais Laura n’est pas heureuse. Son couple bat de l’aile depuis le licenciement de son mari. Celui-ci est insupportable. Lors d’un séjour professionnel, elle va faire la connaissance de Richard, qui vit exactement la même situation qu’elle. Ces deux personnes sont enfermées dans leur couple où le bonheur semble avoir déserté depuis quelques temps. Mais auront-ils le courage de tout abandonner et laisser libre cours à leur amour?

Ce roman n’est pas simplement un roman à l’eau de rose. Il évoque des thèmes forts tels que le couple et le changement de vie.

Pour changer de vie et renoncer à toutes ces années de mariage, il faut du courage. Quand on est bien encré dans son train train quotidien, que tout est droit et carré, comment trouver la force de tout bousculer. L’appel du bonheur doit être plus fort que tout, mais la réalité est tout autre.

Je me suis attachée à la protagoniste. Elle est bien plus forte que je ne le pensais au départ. Et pourtant, je peux vous dire que tout le long du roman, elle en a eu des coups à encaisser. Et pas des petits! Mais elle a toujours trouvé la force de rebondir, malgré la douleur et le chagrin omniprésent.

J’ai un peu moins aimé Richard et sa lâcheté (mais je ne vous en dit pas plus je ne voudrait pas spoiler).

Je recommande ce roman (si vous aimez les histoires d’amour car au final c’est quand même ça). Mais en même temps il m’a fait réfléchir sur certains points…

L’auteur

Auteur de trois récits de voyage, dont Combien? (2012), Douglas Kennedy s’est imposé avec, entre autres, L’homme qui voulait vivre sa vie (1998), La Poursuite du bonheur (2001), Les Charmes discrets de la vie conjugale (2005), Quitter le monde (2009) et Cet instant-là (2011), tous parus chez Belfond et repris chez Pocket.

4 commentaires sur « Cinq jours – Douglas Kennedy »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s