Publié dans Le mardi sur son 31, Mes chroniques

Le mardi sur son 31 #21

Ce rendez-vous est proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire.

Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs.


Aujourd’hui je vais vous parler de Cinq jours de Douglas Kennedy.

PEQUAMID POINT : UNE COURTE LANGUE DE SABLE – quatre cent mètre? – s’avançant dans l’immensité de l’océan, une « pointe », ou plutôt une crique rocailleuse, battue par la brise marine et bordée des deux côtés par des maisons de vacances hors de prix bien que d’une simplicité délibérée. Dans cette partie du Maine, on n’aime guère l’ostentation. Même « ceux du dehors », ainsi que les locaux désignent les estivants qui n’ont pas leurs racines ici, s’abstiennent d’étaler leur aisance matérielle avec ces demeures tapageuses dont le reste du pays semble friand. Le Maine, c’est d’abord un état d’esprit, une certaine idée de la discrétion.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s