Publié dans Mes lectures, Roman

Une guerre sans fin – Léa Clément

Léa Clément – 2019

Mon ressenti : 9/10

Quatrième de couverture

Touchée par une amnésie partielle et en proie aux plus cruelles inquiétudes, May, une jeune trentenaire, décide d’écrire pour tenter de reconstituer, à travers ses souvenirs, les événements de son passé.
En effet, May grandit à Beyrouth, durant la guerre civile libanaise, et « son enfance née posthume se désagrège sous le feu de la mitraille ».
En dépit de son jeune âge, c’est seule qu’elle affrontera la cruauté de sa mère, la peur de la guerre et l’effroi de la prison. Confrontée aux tourments de l’Histoire du Liban et au monde arabe ravagé par le despotisme et l’obscurantisme, comment parviendra-t-elle à survivre et à se construire ?
Et arrivera-t-elle à retrouver sa mémoire ?

Mon avis

Léa Clément m’a contactée via ma page Facebook pour me proposer de lire son livre en version numérique. Je tiens à la remercier pour deux choses : d’une part pour sa proposition et d’autre part pour m’avoir donné le goût au numérique d’où l’achat de ma liseuse.

Quand j’ai lu la quatrième de couverture, j’ai eu un peu peur. Une histoire qui se passe au Liban pendant la guerre, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Et pourtant!

May est un personnage attachant. On suit tout le long du livre son avancée dans ce Liban en guerre. Elle n’a pas une enfance facile, élevée par une mère qui lui en fait voir pire que peine. D’un caractère fort, May ne veut pas suivre les codes dictés par sa culture, ce qui l’emmènera en prison. Et les conditions de détention au Liban sont juste intolérables.

A sa sortie de prison, elle décide de quitter le Liban. A Chypre, elle rencontre son futur mari. Le bonheur est-il enfin là? Saura-t-elle surmontée les traumatismes et vivre enfin une vie heureuse?

La plume de l’auteure est percutante. Tout le long de la lecture j’ai été happée par les mots toujours corrects et criant de vérité choisis par l’auteure. J’ai littéralement vécu avec May tous les parcours de sa vie, comme si j’étais juste à côté d’elle. Plus qu’écrire une histoire, l’auteure m’a transporté avec elle pour vivre les aventures de la protagoniste.
J’ai senti que Léa Clément a écrit ce roman avec ses tripes.

Le sujet principal de ce livre est le traumatisme. Comment surmonter ses peurs quand on a grandi en pleine période de guerre et après la prison?
J’ai senti que l’auteur s’était beaucoup renseignée sur les conditions de détentions au Liban. Le sujet est traité de manière complète. On ressent vraiment le travail de recherche que ça a demandé.

Une lecture que je vous recommande vivement. Vous pouvez commander ce roman ici.

L’auteure

Lea Clement est une écrivaine libanaise de langue française.
Elle est née à Beyrouth, et depuis ses douze ans, l’écriture est un noyau autour duquel gravitent sa curiosité intellectuelle et son amour pour la création.
Passionnée par le pouvoir des mots, Lea a une façon unique de s’exprimer à travers ses écrits, qui sont émaillés de sa fascination pour la science, la philosophie, l’art contemporain et la géopolitique.
Aujourd’hui, elle vit en France.
Une Guerre Sans Fin est le premier roman, qu’elle décide de publier.

Publicités

7 commentaires sur « Une guerre sans fin – Léa Clément »

  1. Moi aussi j’ai lu ce livre et tout comme les autres sur cette page et en particulier comme notre hôte, j’ai été impressionné par la qualité de l’écriture de Mme Clément qui enrichit d’autant son accablant récit. Celui-ci nous plonge dans un univers cruel alimenté par des haines séculaires toujours absurdes, capricieuses et machinales. Cet intransigeant fanatisme qui rend la survie dans ces milieux improbable et pour les rares qui y parviennent, qui ne s’en sortent jamais indemnes. Lecture pénible et néanmoins indispensable.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s