Publié dans Mes chroniques, Premières lignes

Premières lignes #18

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma Lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches je vais vous citer les premières lignes de mon roman actuel.

Pour ce dix-huitième rendez-vous, je vais vous parler de Une guerre sans fin de Léa Clément.

J’ai eu la chance de naître et de ne pas mourir pendant la guerre civile qui a ravagé mon pays, le Liban, entre 1975 et 1990.
Une chance que cent cinquante mille de mes compatriotes n’ont pas eue.
Cent cinquante mille victimes, cent fois plus de blessés et des myriades de générations contaminées par les séquelles. En effet, ce type de conflits ne reste pas campé dans la rue.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s