Publié dans Mes lectures, Thriller

La Fille du train – Paula Hawkins

Paula Hawkins – Editions Sonatine – 2015

Note : 8/10

Quatrième de couverture

Entre la banlieue et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : le 8h04 le matin, le 17h56 le soir. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants, qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il la trompe, avant qu’il la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. Que se passe-t-il? Jess tromperait-elle son mari? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Mon avis

Trois personnages, trois femmes.

Il y a Rachel, jeune femmes de 34 ans, alcoolique depuis qu’elle sait qu’elle ne peut pas avoir d’enfant.
Il y Megan, jeune femme qui habite dans l’ancienne rue de Rachel avec son mari Scott.
Et il y a Anna, jeune femme qui habite dans l’ancienne maison de Rachel avec son mari, Tom.

Mais quel est le lien entre ces 3 femmes?

L’auteure nous embarque dans un thriller palpitant qui nous tient en haleine jusqu’à la fin.

J’avoue avoir eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Je trouve la description psychologique des personnages principaux beaucoup trop longue. Quelques pages en moins n’auraient pas fait de tord. Même si par la suite, il faut avouer que ça nous aide bien à comprendre les subtilités de certains actes.

Le personnage de Rachel aussi m’a exaspéré. Le fait qu’elle soit alcoolique doit y être pour beaucoup mais pas seulement. C’est une femme brisée par son divorce et qui détruit sa vie au lieu de se reprendre en main. J’avoue avoir beaucoup de mal avec ce genre de personne… Mais ne vous inquiétez pas, elle m’est devenue sympathique au fur et à mesure de la lecture.

Ce livre traite de différents sujets dont l’alcoolisme, l’infidélité et le mensonge.

Où l’alcoolisme peut mener? Comment l’alcool peut détruire une vie, tant privée que professionnelle?

Pourquoi être infidèle? Quelle conséquence cela peut avoir sur un couple? Oser dire la vérité? Rester dans le mensonge?

Et justement, le mensonge, comment vivre avec sans culpabiliser? Comment vivre avec ce poids sur la conscience?

L’alcoolisme, le mensonge et l’infidélité : un cocktail explosif qui mène à une histoire passionnante, ou les drames et les rebondissements ne cesse de croître. Un vrai page-turner une fois l’histoire mise en place.

L’auteure

Paula Hawkins a vécu en France, en Belgique et au Zimbabwe. Elle est journaliste à Londres. La Fille du train est son premier roman.

Un commentaire sur « La Fille du train – Paula Hawkins »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s