Publié dans Mes lectures, Policier

Expiation – Patricia MacDonald

Editions Albin Michel – 1996
Lu sous les Editions France Loisirs – 2014

Note : 8/10

Quatrième de couverture

Injustement accusée du meurtre de son amant, Maggie sort de prison après douze années de souffrances, bien décidée à refaire sa vie, dans la petite ville de Nouvelle-Angleterre où elle a trouvé un emploi de journalise.
Mais si son amour naissant lui rend l’espoir, elle doit bientôt affronter l’hostilité des habitants, la suspicion de ses collègues et, surtout, les agissements d’un ennemi secret, qui semble tout connaître de son passé et la poursuivre d’une haine inexplicable…

Mon avis

Comment se reconstruire après 12 années passées en prison?

Maggie a été accusée à tord du meurtre de son amant. À sa sortie de prison, elle essaie de reconstruire sa vie sur une petite île de la Nouvelle-Angleterre sur laquelle on lui a proposé un emploi. Elle espère laisser son passé derrière elle.

Malheureusement tout ne se passe pas comme prévu. Deux collègues lui cherchent des misères et font tout pour que Maggie quitte l’île car elle s’est trop rapprochée de Jess, leur patron. Maggie n’espère qu’une chose, que ça se calme et surtout qu’elles ne découvrent pas son passé.

Et si son arrivée sur l’île n’était qu’un complot? Oui mais un complot imaginé par qui? Et surtout, dans quel but? Suspens garanti!

J’ai ressenti de la compassion pour Maggie mais pas que. Son comportement m’a souvent énervé. On aurait dit qu’elle faisait exactement tout ce qu’il fallait pour attirer l’attention sur elle, alors qu’elle disait vouloir rester dans l’anonymat et la solitude. Mais bon, vous allez me dire que si elle avait fait ça, il n’y aurait pas de roman.

J’aime toujours autant la plume de Patricia MacDonald. Une fois de plus, elle manie le suspens d’une main de maître.

L’auteure

Patrick MacDonald est née le 1er août 1949 à Greenwich, là où elle a grandi dans le Connecticut. Elle a suivi des études de journalisme et a obtenu son doctorat à Boston. Après cela, elle a collaboré à la rédaction de nombreux magazines, allant des journaux médicaux aux magazines féminins. Puis, irrésistiblement attirée par la littérature, elle décide de se lancer dans l’écriture. En 1981, elle publie Expiation, puis en 1985, Un étranger dans la maison. Depuis cette année-là, Patrick a MacDonald a vendu en France plus de 1 800 000 exemplaires de ses livres. Suivront Petite soeur, Sans retour, Une femme sous surveillance, Un coupable trop parfait, Origine suspecte, La Fille sans visage, J’ai épousé un inconnu, Une mère sous influence, Le Poids des mensonges et La Soeur de l’ombre en 2013. Nombre de ses polars ont été adaptés pour la télévision.

Patricia MacDonald s’est imposée comme une des reines du roman policier, maîtresse du suspense familial et psychologique. Ses romans sont traduits dans plusieurs langues dont le japonais, le suédois et le français.

Elle vit à Cape May près de Philadelphie, où son mari, Art Bourgeau, tenait l’une des meilleures librairies des États-Unis, spécialisées en polars.

Publicités

3 commentaires sur « Expiation – Patricia MacDonald »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s