Publié dans Mes lectures, Roman

Entre mes mains le bonheur se faufile d’Agnès Martin-Lugand

Agnès Martin-Lugand – Editions Michel Lafon – 2014
Lu sous les Editions Pocket

Note : 9/10

Quatrième de couverture

Iris étouffe dans sa petite vie étriquée de la bourgeoisie de province. Un mariage qui se délite, un métier frustrant, elle s’échappe dans des drapés vaporeux et de sages petites robes sur mesure. La couture est son refuge, la machine suivant la cadence de son cœur apaisé. Jusqu’au jour de l’explosion, lorsque Iris découvre que ses parents lui ont volé ses aspirations de jeunesse.

Alors elle déchire le carcan et s’envole pour suivre la formation dont elle rêvait. Et, de fil en aiguille, sous l’égide autoritaire de l’élégante Marthe, Iris se confectionne une nouvelle vie, dans l’exubérance du Paris mondain.

Mon avis

Quel beau livre! C’est le premier livre que je lis de cette auteure et je suis loin d’être déçue.

Vit-on la vie que l’on a vraiment désirée? Notre métier nous plaît-il? Sommes-nous épanouis?
En tout cas, ce n’est pas le cas d’Iris. Elle vient d’une bonne famille, est mariée à un médecin à la carrière prometteuse et sa vie est très (trop) conventionnelle. Bref, elle s’ennuie!
Son rêve? Devenir couturière. Un jour, elle apprend que 10 ans plus tôt, ses parents ont brisé son rêve… De cette révélation monte une vague de colère qui va tout emporter sur son passage.
Elle part à Paris suivre une formation de couture contre l’avis de son mari. Durant cette formation, elle rencontre plusieurs personnes qui auront un rôle déterminant dans son avenir.

Son mariage résistera-t-il à cette aventure parisienne?

Ce livre traite de l’épanouissement personnel et professionnel. Quoi de pire qu’être spectateur de sa propre vie? Pourquoi ne pas devenir le réalisateur et donner naissance à la personne que l’on veut réellement être? Assumer ses choix, ses envies, ses passions,… Osons!

C’est le message qu’Agnès Martin-Lugand fait passer. C’est un souffle d’espoir pour les personnes qui se sentent prisonnières de leur vie.

La plume de l’auteure est belle et fluide. C’est une petite pépite que je vous recommande vivement.

L’auteure

Après six ans d’exercice en tant que psychologue clinicienne dans la protection de l’Enfance, Agnès Martin-Lugand se consacre désormais à l’écriture. Elle fait aujourd’hui partie des auteurs les plus lus en France. Son premier roman, Les gens heureux lisent et boivent du café (Michel Lafon, 2013), a connu un immense succès auprès du grand public. Les droits d’adaptation cinématographique ont été achetés par The Weinstein Company. Il est suivi de Entre mes mains le bonheur se faufile (2014), La vie est facile, ne t’inquiète pas (2015), le suite de son premier roman, Désolée, je suis attendue… (2016), J’ai toujours cette musique dans la tête (2017). Son nouvel ouvrage, A la lumière du petit matin, a paru en 2018 aux Editions Michel Lafon.

Publicités

2 commentaires sur « Entre mes mains le bonheur se faufile d’Agnès Martin-Lugand »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s