Publié dans Le mardi sur son 31, Mes chroniques

Le mardi sur son 31 #4

Ce rendez-vous a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de citer un passage de la page 31 du livre que l’on est en train de lire.
Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs.

Je vais donc vous citer un passage de La servante écarlate de Margaret Atwood.

J’ai traîné la valise rouge à l’intérieur, comme elle le souhaitait sans doute, puis j’ai fermé la porte. Tante Lydia disait qu’il valait mieux ne pas parler à moins qu’elles ne vous posent une question directe. Essayez de voir les choses de leur point de vue, disait-elle, les mains jointes et étroitement serrées, avec son sourire nerveux, implorant. Ce n’est pas facile pour elles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s