Publié dans Mes chroniques, Premières lignes

Premières lignes #2

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citer les premières lignes de mon roman actuel.

Pour ce deuxième rendez-vous je vais vous présenter de La Pierre et le Bocal de Gilles Voirin.

Premières lignes

Owen, né le 9 septembre 1966, ne vit que par et pour l’écriture, dans un monde parallèle, sans concession. Un monde dans lequel, Un mot peut faire changer une vie. Chaque mot, chaque virgule, peut le faire vaciller ou l’enchanter à tout jamais. Des mots qui seront, tantôt ses alliés, tantôt ses pires ennemis, dans une vie où apparemment tout lui réussit, tandis qu’il se meurt de l’intérieur. C’est ainsi que le souffle coupé par un point-virgule mal placé, ou un « malgré que » qui lui pique les oreilles, il s’évertue, jour après jour, à tenter de résoudre son équation de vie personnelle, comme un point d’interrogation posé à l’envers sur un miroir.

Un commentaire sur « Premières lignes #2 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s