Publié dans Mes lectures, Roman

La malédiction de la zone de confort – Marianne Levy

Marianne Levy – Éditions Pygmalion – 2017

Note : 7,5/10

Quatrième de couverture

Rose a (presque) tout pour être heureuse. Après 763 auditions infructueuses elle a enfin décroché son premier grand rôle dans la série télé de l’année. Elle peut compter sur le soutien d’une joyeuse bande et d’un fiancé imaginaire avec qui elle assure vivre, enfin, une relation équilibrée. Son unique manque? Un précieux recueil de poésie médiévale dont elle a besoin pour calmer son émotivité pathologique.

Ben n’a (presque) rien pour être heureux. En panne d’émotions, le scénariste et auteur de polars n’arrive plus à écrire une ligne. Il se noie dans un quotidien sinistre qu’il dissimule mal à ses deux seuls amis. Son unique réconfort? Les mails hystériques d’une dingue qui lui réclame un bouquin comme une naufragée, une bouée au milieu du Pacifique.

Ils étaient faits pour ne PAS se rencontrer. Probabilité qu’ils vivent un jour heureux ensemble : nulle. Probabilité qu’une probabilité soit fausse : non négligeable. Et si la vie déjouait les algorithmes?

Mon avis


Je connaissais parfaitement le chemin. Celui qui conduit tout droit à la catastrophe. Tu baisses la garde. Juste un instant. Ton cœur te le fait ensuite payer pendant un an.


Une lecture bien sympathique. J’ai fait la connaissance de Rose, jeune comédienne qui manque de confiance en elle.
Ben, lui, est un auteur en manque d’inspiration.
Ils se rencontrent et débute alors le début d’une histoire. Mais c’est sans compter sur les aléas de la vie, et les non-dits…

Lui ne sait pas qui elle est vraiment.
Elle ne sait pas qu’il a son destin professionnel entre ses mains…

Qu’adviendra-t-il le jour où il va comprendre qui est vraiment Rose? Et Rose, comment réagira-t-elle quand elle apprendra (de manière sournoise) qui est réellement Ben?
Leur amour sera-t-il plus fort que le mensonge et la colère? Pas sûr…

L’auteure nous fait languir car la vérité n’éclatera que vers les 3/4 du livre…

La lecture de ce livre est agréable grâce aux changements de polices et de thèmes lors des interviews, articles de presses ou SMS : tout ça rend le texte attractif.

J’ai découvert avec plaisir la plume de Marianne Levy.

Si vous aimez les romans sentimentaux qui se nourrissent de beaucoup de questionnements, ce livre est fait pour vous.
Personnellement, je vous le recommande.


Tu es le plus fort, n’est-ce pas, Ben?

Plume noire 2010.

Tu es le meilleur? Meilleur que Guillaume!

Mais il y a une énorme différence entre vous ; toi, tu te fous complètement de la vie des autres!

Parce que tu es un Auteur.

Comme Dieu mais en plus facile.

Puisque, toi, tu n’as pas besoin d’accomplir des miracles. Tu n’as pas d’obligation de résultat.

Dommage que tu ne l’aies pas ouvert, le dossier…

J’étais bien, moi, avec toi.


Citation

« Je ne suis pas fan de la réalité mais c’est encore le seul endroit où trouver un bon repas. » Groucho Marx

L’auteure

Née au XXe siècle, Marianne Levy est un auteur hybride. Après des années passées à couvrir des événements sportifs majeurs pour plusieurs quotidiens nationaux, elle a bifurqué vers les coulisses de la télé. Critique, Marianne écrit sur les séries. On peut la retrouver sur son blog « I love TV so what? » Et, très souvent aussi, devant le meilleur cheesecake de Paris.

Publicités

Un commentaire sur « La malédiction de la zone de confort – Marianne Levy »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s